Highly functional
materials: leveraging
photography DNA
to add new value

At the start of the 21st century, risk and opportunity lay ahead for Fujifilm: the digital era had arrived in force. Although Fujifilm had already begun to diversify its portfolio of technologies, photographic film had remained the company’s bread and butter since its founding. Demand for film peaked in 2000 and rapidly declined thereafter, at a rate of 20 percent per year. To continue growing over the medium and long term, Fujifilm would have to build new businesses. There was absolutely no time to waste.

Fujifilm took a long look at its history, asking itself, “What are our greatest strengths? Where and how can we offer new value to the marketplace?” One of the answers the company came up with was leveraging the technologies it had developed in the photography industry to create unique, value-added highly functional materials.

Photographic film is a precision chemical product that integrates couplers and nearly 100 different chemical compounds in an ultra-thin layer just 20 micrometers thick. Creating photographic film for high-sensitivity image capture and printing requires technologies that manipulate matter on a microscopic scale. For example, Fujifilm had developed technologies for producing highly uniform, ultra-thin membranes on film substrates. In fact, Fujifilm found that it had a wealth of technologies that could be used in an extremely wide variety of applications.

Such technologies are what Fujifilm now Fujifilm now calls its core technologies. Today, the company works hard to leverage its core technology portfolio to maximum effect, innovating new products at an accelerated pace. One important area of development is highly functional materials, with a focus on highly functional films.

Open Innovation: combining technologies in creative new ways

In the effort to accelerate the development of new products, Fujifilm wanted to go beyond building on the technologies it had developed for the photography industry. The company decided that the best way forward was to combine the widest array of technologies possible, inviting partners outside the Fujifilm Group to share their technologies and perspectives in new initiatives. Fujifilm called its new method of collaborative development “Open Innovation.”

In January 2014, Fujifilm opened its first Open Innovation Hub in its Tokyo headquarters. A nerve center for Fujifilm’s collaborative innovation, this hub introduces the core technologies that Fujifilm developed for photography and other industries and allows visitors to directly experience products that apply them. Moreover, the hub provides a venue for the sharing and combining of ideas, which in turn can lead to the joint development of innovative new products. Since it opened its doors, the Open Innovation Hub has welcomed many interested parties from a wide variety of industries, including those with which Fujifilm had not traditionally had strong ties.

The Open Innovation Hub has been particularly successful in the area of highly functional materials, with many new products expected to reach the market in the near future. In addition, Fujifilm has established Open Innovation Hubs in the US and Europe to leverage local insights and strengths and generate outstanding collaboration and innovative products.

Contributing to a wide range of industries and people’s lives with high functionality

Fujifilm continues to turn its portfolio of core technologies into highly functional materials. One such material is the backsheets the company produces for use in solar cells. Since solar cells are used outdoors in a variety of challenging conditions, these backsheets need to be extremely durable and reliable. The base material of a backsheet is polyethylene terephthalate (PET), to which Fujifilm applies special polymerization, film formation, and coating technologies. The result is a film that has a useful life of up to 30 years rather than the standard 20 years. A highly functional material offering outstanding performance, this film contributes to the stable operation of solar panels, helping to enhance product lifecycles, reduce energy losses, and mitigate environmental issues.

For use in smart phones, tablets, and other devices using touch panels, Fujifilm has developed EXCLEAR touch panel sensor film. This film uses a base of PET polymer film covered with a fine mesh pattern made of silver lines on both sides, resulting in extremely low resistance along with superior transparency and flexibility. Compared to conventional sensor films made with indium tin oxide (ITO), EXCLEAR offers a faster response speed, even in medium- and large-size screens. The touch panel market is currently expected to grow at 10 percent per year, and EXCLEAR is striving to make a strong contribution to this growth.

Leveraging its core technologies for the photography industry to maximum effect, Fujifilm is collaborating with a wide range of companies outside the Group to grow its highly functional materials business. These materials are contributing to the advancement of a wide range of industries while helping to make people’s lives more comfortable and fulfilling than ever before. With the goal of developing these advanced products at an ever faster pace, Fujifilm will continue to innovate!

Related contents:

You might also like:

Matériaux hautement
fonctionnels: Tirer profit de notre
ADN photographique
pour créer une nouvelle valeur

Ce début de 21ème siècle pouvait exposer Fujifilm à tous les risques et à toutes les opportunités : l'ère du numérique avait commencé. Fujifilm avait déjà commencé à diversifier son éventail de technologies, mais la pellicule photographique était restée le gagne-pain de l'entreprise depuis sa création. La demande en pellicule atteignit son sommet en 2000 et déclina rapidement ensuite, à la vitesse de 20 % par an. Pour continuer à croître sur le moyen et le long terme, Fujifilm devrait établir de nouveaux marchés. Il n'y avait pas de temps à perdre.

Fujifilm s'est penché sur son histoire, en se demandant "Quelles sont nos plus grandes forces? Où pouvons-nous apporter des nouvelles valeurs sur le marché, et comment?" L'une des réponses fut d'utiliser les technologies exclusives développées pour l'industrie photographique afin de créer des matériaux hautement fonctionnels et à valeur ajoutée

La pellicule photographique est un produit chimique de précision qui intègre des coupleurs et près de 100 composés chimiques différents en couches ultra-fines d'à peine 20 micromètres d'épaisseur. Créer une pellicule photographique pour capturer et fixer avec une grande sensibilité des images nécessite des technologies capables de manipuler la matière à l'échelle microscopique. Fujifilm a, par exemple, développé des technologies pour la production de membranes uniformes ultra-fines sur les substrats de pellicule. Au final, la société Fujifilm a réalisé qu'elle disposait d'un trésor de technologies utilisables dans un très grand nombre d'applications différentes.

Désormais, Fujifilm les désigne comme ses technologies de base. Aujourd'hui, l'entreprise s'appuie sur son portefeuille de technologies de base, créant de nouveaux produits innovants à un rythme accéléré. Les matériaux hautement fonctionnels, et notamment les films fonctionnels, constituent un domaine de développement important.

Open Innovation: combiner les technologies avec créativité

Dans la conception de nouveaux produits, Fujifilm ne voulait pas se limiter à l'apport des technologies issues de l'industrie photo. La meilleure façon d'avancer était de combiner le plus grand nombre de technologies possible en invitant des partenaires extérieurs au groupe à partager leurs idées et leurs perspectives dans le cadre de nouveaux projets. Fujifilm a appelé cette nouvelle méthode de développement collaboratif l'“Open Innovation”.

En janvier 2014, Fujifilm a donc lancé sa première plateforme Open Innovation au siège de Tokyo. Centre névralgique de l'innovation collaborative de Fujifilm, cette plateforme présente les technologies essentielles développées par Fujifilm dans la photographie et d'autres industries, et permet aux visiteurs d'expérimenter directement les produits qui les intègrent. Par ailleurs, la plateforme offre une chance de partager et combiner des idées susceptibles de mener à leur tour au développement conjoint de nouveaux produits innovants. Depuis son lancement, la plateforme Open Innovation a suscité l'intérêt d'un grand nombre d'acteurs industriels différents, y compris ceux avec lesquels Fujifilm n'avait pourtant pas de relation étroite.

La plateforme Open Innovation a particulièrement rencontré un grand succès dans le domaine des matériaux hautement fonctionnels, avec de nombreux produits attendus sur le marché dans un futur proche. De plus, Fujifilm a établi de nouvelles plateformes Open Innovation aux États-Unis et en Europe afin de se rapprocher des entreprises locales et de provoquer des riches collaborations débouchant sur des produits innovants.

Être présent dans de nombreuses industries et contribuer au quotidien de nombreuses personnes grâce aux hautes fonctionnalités.

Fujifilm applique son éventail de technologies de base aux matériaux hautement fonctionnels. L'un de ces matériaux est la couche arrière pour les cellules photovoltaïques produite par l'entreprise. Les cellules photovoltaïques étant utilisées en extérieur dans des conditions climatiques souvent difficiles, ces couches arrières doivent être extrêmement durables et fiables. Le matériau de base pour ces couches arrières est le polyéthylène téréphtalate (PET) auquel Fujifilm applique des technologiques de polymérisation spéciale, de formation de film et de revêtement. Le film ainsi produit possède une durée de vie pouvant atteindre 30 ans, contre 20 ans habituellement. Matériau hautement fonctionnel doté d'excellentes performances, ce film contribue à un fonctionnement stable des panneaux photovoltaïques, améliorant le cycle de vie du produit, réduisant les pertes d'énergie et améliorant l'impact environnemental.

Pour les smartphones, les tablettes et autres appareils qui utilisent des écrans tactiles, Fujifilm a développé le film à capteur pour écran tactile. Ce film utilise une base de pellicule polymère PET couvert d'une structure à maille fine faite de lignes d'argent sur les deux côtés, lui procurant une faible résistance alors que la transparence et la flexibilité sont supérieures. Comparé aux films à capteur conventionnels conçus avec de l'oxyde d'indium-étain, EXCLEAR offre une plus grande vitesse de réponse, même pour des écrans de tailles moyennes à grandes. À l'heure actuelle, on s'attend à une croissance de 10 % par an pour le marché des écrans tactiles, et EXCLEAR s'efforce d'apporter une forte contribution à cette croissance.

En mettant au maximum à profit ses technologies de base issues de l'industrie photographique, Fujifilm collabore avec un grand nombre d'entreprises extérieures au groupe pour faire croître son offre de matériaux hautement fonctionnels. Ceux-ci contribuent à l'évolution d'un large éventail d'industries tout en aidant à rendre le quotidien des individus plus confortable et épanouissante que jamais. Avec l'objectif de développer ces produits de pointe à une vitesse toujours plus grande, Fujifilm continuera d'innover!

Contenu associé:

Vous aimerez aussi: